ETIREMENTS

Saviez-vous que s'étirer avant la pratique d'une activité physique diminue les performances en termes de force, de vitesse, d'impulsion et d'endurance ? Les étirements augmenteraient même potentiellement le risque de blessures. En revanche, s'étirer régulièrement, à distance des entraînements, pourrait avoir un effet positif sur l'incidence des blessures et la capacité à courir plus vite. S'assouplir à froid, le soir, à distance des entraînements semble être la façon la plus efficace de gagner en amplitude tout en réduisant les risques de se blesser.

Un peu de confusion...

Certaines raideurs, comme celles des ischio-jambiers (arrière des cuisses), sont associées à de meilleures performances chez les coureurs de longues distances. La flexibilité dépend en effet des exigences du sport pratiqué. En course à pied, il est essentiel d'avoir une bonne amplitude en extension de hanche.

Avez-vous déjà vu un animal s'étirer avant de se lancer à la poursuite d'une proie ? Ou après l'avoir mangée ?

ETIREMENTS POUR LA COURSE A PIED

Maintenez une sensation d'étirement modérée durant 30 secondes et répétez-la, selon vos besoins, de 1 à 5 fois

Etirement des mollets

Etirement des fléchisseurs de hanche 2

Etirement des adducteurs

Etirement des fléchisseurs de hanche 1

Etirement des ischio-jambiers

Etirement de fessiers

Etirement du grand dorsal

5a02cac918e87004f1ca43db.png

Activez la musique durant la visite !