grossesse-course-a-pied-1_edited.jpg
à partir de 34€ / 30min.
à partir de 55€ / 60min.
Découvrez les packs coaching

Entrainement Prénatal

Qui a dit qu’enceinte, il fallait absolument stopper l'activité physique ? Rien ni personne n’appuie cet avis. Pourtant, l'idée selon laquelle le sport est à éviter durant la grossesse est abondamment diffusée !

Une femme enceinte est un peu plus à risque en raison du relâchement ligamentaire (Relaxine). Ce risque s’explique par certaines modifications physiques, les variations hormonales, la prise de poids rapide et, parfois, d'une faiblesse du plancher pelvien. Ces changements augmentent les risques qu'une femme enceinte souffre d'une descente d'organes ou d'incontinence urinaire. Une femme enceinte qui maintient une activité physique ne doit ressentir ni douleurs musculosquelettiques ni symptômes uro-gynécologiques.

Une femme enceinte jouissant d'une grossesse sans complication devrait pratiquer un sport aérobique (sans risque de chute ou traumatisme) durant 2 à 3 heures par semaine. Les entraînements doivent être divisés au moins en 3 séances et être d'intensité modérée. Il faut également envisager une à deux séances de musculation par semaine. Il faut absolument être à l’écoute de son corps lors d'une séance dans un environnement humide et chaud car une femme enceinte a plus de difficulté à dissiper la chaleur.

Malgré les croyances, la pratique d'une activité physique lors de la grossesse n'augmente ni le risque d'avortements spontanés, ni de prématurité, ni de faible poids de naissance, ni le fait d'avoir recours à la césarienne. En bref, pratiquer une activité physique en prénatal, si elle est bien dosée, ne présente aucun danger.

Voici les nombreux avantages d'un entrainement pendant la grossesse :

  • influence positive sur le système hormonal ;

  • influence positive sur la santé mentale ;

  • soulage les maux liés à la grossesse ;

  • augmente la capacité de charge du corps ;

  • prévention des blessures ;

  • récupération plus rapide après l'accouchement ;

  • meilleur contrôle du poids ;

  • aide le bébé à mieux se positionner avant l'accouchement ;

  • favorise une croissance saine du placenta ;

  • aide à prévenir le diabète gestationnel ;

  • diminution des maux de dos.